<nobr id="xbl99"><video id="xbl99"><form id="xbl99"></form></video></nobr>
    <p id="xbl99"><video id="xbl99"></video></p>

      <th id="xbl99"></th>

      <th id="xbl99"><dl id="xbl99"></dl></th>

      <th id="xbl99"></th>

      <p id="xbl99"><dl id="xbl99"></dl></p>

      Dernière mise à jour à 14h01 le 03/08

      Page d'accueil>>Société

      Les régulateurs du tabac chinois demandent l'interdiction de la cigarette électronique

      le Quotidien du Peuple en ligne | 03.08.2018 14h06

      Selon le site thepaper.cn, les régulateurs du tabac chinois ont appelé à une prise de conscience globale et à un contr?le sur les cigarettes électroniques -une alternative aux cigarettes traditionnelles qui opère actuellement dans une zone grise réglementaire dans le cadre de l'interdiction nationale de l'usage du tabac en public.

      ? Nous demandons actuellement aux départements concernés de se pencher sur une réglementation pour un contr?le standardisé des cigarettes électroniques et d'interdire leur utilisation publique comme pour le tabac ?, a déclaré Zhang Jianshu, président de l'Association de lutte contre le tabac de Beijing.

      Actuellement, il n'existe aucune réglementation sur les cigarettes électroniques en Chine, que ce soit en matière de lutte contre le tabac, de gestion des soins ou de production, et pas davantage en ce qui concerne l'utilisation des cigarettes électroniques dans les lieux publics, car ce produit n'est pas formellement réglementé en tant que produit du tabac.

      L'appel à l'interdiction des cigarettes électroniques en public intervient après que plusieurs incidents très médiatisés aient déclenché une alerte rouge sur la question.

      Le mois dernier, deux licences de pilotes d'Air China ont été révoquées après qu'un incident lié au vapotage dans le poste de pilotage ait conduit l'avion à procéder à une descente d'urgence de plus de 6 500 mètres en raison de la perte soudaine de pression dans la cabine.

      La même semaine, un passager fumant une cigarette électronique dans un métro de Beijing a suscité un débat sur les médias sociaux sur le fait de savoir si elles devraient ou non être considérées comme des cigarettes normales.

      Inventées par un pharmacien chinois en 2003, les cigarettes électroniques sont généralement considérées comme plus s?res que les cigarettes au tabac et seraient censées aider les fumeurs à cesser de fumer. Cependant, certains experts ont averti que les cigarettes électronique ne sont pas inoffensives, et ont remis en question leur utilité pour aider les gens à arrêter de fumer, a de son c?té rapporté Gbtimes.

      Selon M. Zhang, en effet, les cigarettes électroniques contiennent généralement de la nicotine aussi, ce qui rend leur fumée secondaire dangereuse.

      à l'heure actuelle, quelques villes chinoises ont déjà pris des mesures pour réglementer les cigarettes électroniques en tant que produits du tabac. Par exemple, les autorités de la ville de Hangzhou, capitale de la province du Zhejiang, dans l'est de la Chine, considèrent désormais l'inhalation ou l'expiration de vapeur à l'égal de l'usage du tabac.

      (Rédacteurs :Yishuang Liu, Wei SHAN)
      Partagez cet article sur :
      • Votre pseudo
      •     

      Conseils de la rédaction :

      注册送9元金币棋牌游戏官网